• Le marathon Harry Potter : fait !

    ATTENTION : Cet article contient des spoilers sur la saga Harry Potter. Et des bêtises. Beaucoup de bêtises.

    En tant que Potterhead invétérée (me teste pas, j'ai lu tous les livres au moins deux fois, en Français et en Anglais, ma collection Harry Potter sur We heart it compte 372 images (oui je suis allée vérifier), je connais toutes les répliques cultes des films et il paraît même que je les cite en dormant.). 

    Le marathon Harry Potter : fait !

     

    En tant que Potterhead invétérée donc, cela faisait un moment que miroitait dans ma tête de fangirl éplorée ce défi connu, craint et vénéré : Le marathon Harry Potter. Pour les non-initiés, cela consiste à s'enfermer dans un lieu clos, garni si possible de tous les coussins de la maison, pour regarder TOUS les films Harry Potter d'affilée. 8 Films. 19 heures. Oui, je n'ai actuellement rien à faire de mes journées. 

    Le marathon Harry Potter : fait !

    Avec ma cousine, tout aussi maladivement atteinte du syndrome HP que moi, nous nous étions donc décidées à tenter l'aventure. Mais toute aventure (promenade de santé dans le Mordor, escalade du Mont Everest, ce que vous voulez) nécessite une préparation... 

     

    La première étape est la plus dure psychologiquement, la plus longue, celle qui séparera les plus forts des faibles, ceux qui sont prêts à continuer des jeunes brebis égarées : le terrible jeûne Harry Potter. Car si comme nous, cette charmante saga finit inlassablement par agrémenter vos soirées cinéma familiales, vous la connaissez sans doute par coeur, et avez récemment revu pour la 15ème fois Le prince de sang-mêlé. Il vous faudra donc, pour mieux apprécier le marathon, faire un sacrifice douloureux : 

     

    Plus de Harry Potter pendant [insérez ici la durée correspondante à votre force mentale]

     

    Nous on a tenu un an. UN AN ??? Mais oui mon enfant. Un an. Bon, en même temps, passer cette même année enfermées chez nous à bosser notre première année de médecine a dû aider un peu. Mais le fait est que durant un an, nous avons fermement dit non quand le petit frère venait nous demander avec des étoiles dans les yeux de regarder avec lui Harry Potter et la Coupe de Feu. Nous nous sommes dignement retirées dans nos appartements quand la démocratie familiale élisait notre HP préféré à regarder le vendredi soir. On s'est même interdit les making of sur Youtube, vous imaginez ?? 

    Le marathon Harry Potter : fait !

     

    Et donc, en ce mois de mai qui nous a vus s'écrouler de joie (et de fatigue) après les examens, nous avons programmé le marathon. 

    Le marathon Harry Potter : fait !

     

    Au début, on comptait naïvement le faire en une journée. Ma maman nous disait, incrédule : "Mais, les filles, ils durent tous 3 heures, vous aurez jamais fini en un jour !" Et moi, intrépide, je répondais "Pfff n'importe quoi t'inquiète ça passe, en se levant à 7h et en se couchant après minuit ça rentre. Tu sous-estime notre motivation." Aah, j'étais mignonne... 

    Le marathon Harry Potter : fait !

    Oui parce qu'en vrai en un jour ça passe pas, hein. Ou alors au bout d'un moment t'as juste envie de péter les lunettes de ce pauvre Harry, et tu te fais taper dessus dès que tu veux aller aux toilettes. On s'est un peu renseignées sur le web, et comme tout le monde l'avait fait en deux jours, on s'est dit que finalement, notre fierté allait gentiment rester tranquille et que deux jours, c'était très bien. 

     

    Après une nuit où on a pas réussi à dormir tellement on avait hâte de commencer, on s'est levées à 8h pour commencer à 8h30 (ne rigolez pas, ok, 8h c'est déjà assez violent comme ça quand tu es habituée aux grasses mat' tous les jours :'(    (Pauvre Chloé) (Oui, ceux qui bossent encore, vous avez le droit de me frapper <3)). 

    Le marathon Harry Potter : fait !

    Certains font ça vraiment, vraiment bien : décoration de la pièce en rapport avec l'univers HP, Bièraubeurre pour les boissons, discussions autour des films programmées après... Nous, ce qui nous intéressait, c'étaient les films, pas les photos sur Instagram, on a donc enfilé vite fait des T-Shirt aux couleurs de Poudlard avant de s'affaler dans le canapé. Classe. 

     

    Et c'était donc parti pour le premier film...

    J'ai été agréablement surprise par les trois premiers, qui sont ceux que je regarde le moins habituellement (surtout les deux premiers en fait). Même si certains moments du Un sont un petit peu niais sur les bords, les acteurs sont trop chou <3 Et c'est DINGUE à quels point ils changent entre le Un et le deux ! Daniel Radcliffe avait déjà commencé à muer un peu, J'ETAIS PAS PRÊTE OK ? Bon passé ce petit choc, on a découvert un des petits plaisirs du marathon HP : les différences d'âge des acteurs sautent vraiment aux yeux, on les voit grandir, c'est génial. Et c'est beaucoup trop drôle de voir l'évolution des coiffures des personnages (mention spéciale à Malefoy, j'avais oublié ses cheveux plaqués en arrière dans les premiers films x)  ).

     

    Le marathon Harry Potter : fait !

     

     

    Puis sont arrivés le quatre et le cinq (et les popcorns). Autrement dit, le préféré de Camille (ma cousine), puis le mien. C'est dingue comment je pourrais le revoir en boucle, celui-là. Mon coeur est violemment arraché à chaque fois que Sirius dit à Harry qu'ils formeront une famille quand tout sera fini alors que PUTAIN, SIRIUS VA MOURIR DANS UNE DEMI-HEURE EN VENANT SAUVER HARRY QUI ETAIT LUI MÊME VENU SAUVER SIRIUS, AAAAAAAAAAAAAAAAH (Ahem. Attention, spoiler. désolée <3)

    ;; Le marathon Harry Potter : fait !

    (le gif de l'enfer et de la désolation. Je le laisse en grand, pour la peine.)

     

    Et c'est ainsi que le premier jour de notre folle aventure s'est terminé. On aurait pu caler aussi le six, mais on a préféré se le garder pour le lendemain, histoire de bien profiter de la fin. 

    Après une petite grasse matinée jusqu'à 11h (ben oui, on était trop traumatisées du lever à 8h la veille ;p), nous nous sommes donc installées pour le six. Ce qu'il y a de bien avec moi et les Harry Potter, c'est que je sais exactement quand est-ce que je vais pleurer. Quand ils lèvent tous leurs baguettes illuminées à la mort de Dumbledore, et quand Harry actionne la pierre de résurrection dans le sept, et qu'il voit ses parents, Lupin (<3) et Sirius (<3 <3 <3) apparaître. (Oui, je ne pleure pas à la mort de Sirius parce que BIEN SUR QUE SI, JE SUIS DEVASTEE, mais ça va trop vite pour que j'aie le temps de réaliser, et que le temps que j'enregistre on en est déjà au super combat trop stylé entre Dumby et Voldy.)

    Le marathon Harry Potter : fait !

    Donc ok, le six, où je me dis que décidément, Malefoy est un petit pleutre mais que c'est quand même un personnage super intéressant, qui passe de "haha mon père est trop le meilleur" à "lol j'adore être un petit con" pour finir sur "damn, ma vie c'est vraiment de la merde, ok comment je fais pour ne pas mourir maintenant"

    Le marathon Harry Potter : fait !

     

     

    On a fini par enchaîner sur le sept, ou plutôt LES sept, où j'ai passé mon temps à dire "Mais bordel, décoiffez Harry, ça-ne-va-à-personne-la-raie-au-milieu !!" (De toute façon Harry il est le plus beau dans le trois).

    Le marathon Harry Potter : fait !

     

    Ah et aussi, j'adore la relation Harry/Hermione. Dans ma prime jeunesse, je râlait parce que je voulais qu'ils finissent ensemble, mais en fait, non. C'est très bien comme ça. Parce que pour une fois, le personnage féminin principal n'est pas juste là pour agrémenter la vie amoureuse du héros. Et qu'en plus, leur relation est juste géniale. Ils sont super complices, et toutes leurs scènes à deux sont pleines de compréhension mutuelle, surtout dans les derniers opus. Je veux dire, quand Hermione pleure sur l'épaule d'Harry dans le six, quand ils dansent ensemble dans le sept... C'est tellement la preuve aux yeux du monde entier que l'amitié fille-garçon, ça existe et c'est cool ! 

    Le marathon Harry Potter : fait !

     

     

    Nous avons donc terminé notre furieux marathon. Après,on avait tellement pas envie que ce soit terminé qu'on a enchaîné sur quelques making-of (regardez-les, ils sont géniaux), mais on était vraiment mortes donc on a vite arrêté. 

     

    Donc, maintenant, que peut-on tirer de cette expérience très enrichissante ? Eh bien... Faisons une liste. 

    • C'est  quand même trop la classe de dire qu'on les a déjà tous vu d'affilée (enfin, ça dépend à qui tu parles. Je ne sais pas si ta prof de SVT sera très impressionnée.)

    Le marathon Harry Potter : fait !

     

    • Tu as beau adorer les films, à un moment tu trouveras ça long. Mais généralement ça passe assez vite, un petit match de Quidditch et tu es de nouveau à fond dedans. C'est aussi pour ça que le faire en deux jours, c'est bien ! 

    • Je conseille de voir les vidéos de critique de Durendal sur les films avant le marathon (et avant le jeûne HP), parce qu'il met bien en lumière les différences entre les réalisateurs qui se sont succédés, et qu'après c'est intéressant de les observer à son tour)

    • Prévoyez des couvertures, oreillers, etc, bref de quoi vous caler : passer 19 heures devant la télé n'est pas le meilleur cadeau que vous allez faire à votre corps, autant minimiser les dégâts. En plus, vous allez manger n'importe quoi. OOOOooh si vous allez en manger des popcorns ! Obligé.

    Le marathon Harry Potter : fait !

     

    • Je sais pas pourquoi, mais pendant le marathon tu as plus tendance à remarquer des détails dans les films que tu n'avais jamais remarqué avant (comme Lily qui dit "Always" à Harry, en écho avec les paroles de Severus quelques minutes avant dans le sept)

    Le marathon Harry Potter : fait !

     

    • Oui, on s'est fait le marathon en VO. Parce que l'accent british des acteurs me fait fondre, et que ça me perturbe un peu, les lèvres qui forment pas les bons mots quand les films sont doublés (oui je chipote, et alors ? C'est mon article. Na.). MAIS... La VF de la saga Harry Potter est vraiment très bonne. Parfois meilleure que la VO, à mon sens. J'ai grandi avec la VF, et la plupart des répliques me viennent en français plutôt qu'en anglais. Et franchement, parfois Harry est plus expressif en VF qu'en VO! Alors ne culpabilisez pas : HP en version française, c'est cool ! Faites vous plaisir et regardez la version avec laquelle vous serez le plus à l'aise. Tendresse et chocogrenouilles.

    • Si vous avez lu les livres, vous remarquerez plein de petits détails qui sont incompréhensibles pour les non-lecteurs ! Et c'est cool.

    • Vous aviez remarqué, vous, que l'histoire des Maraudeurs (le fait que Lupin, Pettigrew, Sirius et James sont en fait Moony, Wormtail, Padfoot et Prongs (Lunard, Queudver, Patmol et Cornedrue en VF)) n'est jamais expliquée dans les films ? Et pourtant Harry appelle Sirius "Padfoot" dans le cinq. Les non-lecteurs devaient être paumés.

    Le marathon Harry Potter : fait !

     

    • Je ne sais plus quoi mettre dans cette liste, ça doit vouloir dire qu'il serait temps que je me taise. Bonne journée à tous ! 

    Le marathon Harry Potter : fait !

     

    Potterement vôtre, 

     

    Chloé (alias Iolka)

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 7 Juin 2017 à 00:05

    Cœur cœur cœur cœur cœur  <3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :