• Nusky a dit...

    " On s'jette des fleurs au lance roquette"

     Avant toute chose, si vous vous posez  la question, Nusky est celui avec le  pull orange et Vaati, l'homme à côté  de lui, est le compositeur et musicien  de leur duo. 

      Alors. J'adore cette phrase, que l'on  peut retrouver dans leur chanson "Aux  souvenirs oubliés", pour plusieurs  raisons. Déjà, je la trouve très  poétique.  J'adore l'antithèse entre  "fleur" et  "lance roquette" et le  rapprochement  de  "jette" et "lance".  Ça donne une  belle  tournure à la  phrase, et je la  trouve déjà belle de  cette manière,  sans avoir à chercher  plus loin dans la  signification. 

     Mais ce que j'aime beaucoup aussi,  c'est que l'on puisse lui donner de nombreuses interprétations. 

    D'abord, comme vous l'aurez peut-être deviné, cette chanson parle d'une rupture amoureuse. Dans ce contexte, on comprend aisément que cette phrase relative à leur relation démontre qu'il y a de l'amour avec la présence des fleurs, mais aussi de la haine, puisque ces fleurs sont jetées au lance roquette. Une relation amoureuse tumultueuse donc et qui semble tourner en dispute et en guerre, où les deux parties se détruisent mutuellement.

    Mais si on va plus loin que la chanson, si on prend cette citation indépendamment, on peut trouver autre chose, du moins selon moi. Déjà, je trouve que la présence du mot "lance roquette" fait ressortir la violence du mot "jette". Comme si les fleurs, et l'amour en général, étaient jetés, et non plus donnés, comme si ça perdait de son sens et de sa douceur et qu'il était plus facilement dégradable.On peut y voir un peu comme une dégradation générale de l'amour, qui est plus violent qu'il n'est doux et passionné. Cette idée de généralité et presque universalité se retrouve avec l'utilisation du On qui est impersonnel, et chacun de nous peu donc s'y retrouver.

    On peut aussi le prendre dans un tout autre sens en se basant sur l'expression "se jeter des fleurs" qui veut donc dire se faire des compliments, à soi-même le plus souvent. Et alors là mes amis, le sens prend une toute autre direction. Comme si on se détruisait nous-même au lance roquette à trop se recentrer sur nous-même, à trop s'auto-complimenter, en ne faisant plus trop attention aux autres. 

    Bien que je doute que ces deux dernières interprétations soient le sens auquel ait pensé Nusky, mais ça renforce mon idée que les mots ont tellement de choses à dire, au delà de la volonté de ceux qui les utilisent. Et je trouve hyper intéressant d'analyser des citations qui nous touchent comme ça parce qu'on y apporte forcément de notre ressenti et de notre interprétation personnelle. Si vous avez une autre idée d'interprétation d'ailleurs, n'hésitez pas à la partager dans les commentaires !

    Sur ce, j'abandonne mon ton de prof de littérature et vous conseille fortement d'aller écouter la chanson qui est très poétique (mais attention très particulière aussi).

    Padfoot  

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :