• Une série = un personnage | Catégorie: classiques de l'enfance/début adolescence

          J'avais envie de faire une série d'articles pour récapituler un peu toutes les séries que j'ai vu au cours de ma petite vie, mais je n'avais pas envie de faire une présentation classique des séries, du coup, je me suis dit que j'allais vous en parler au travers de mes personnages préférés.J'avais envie de faire une série d'articles pour récapituler un peu toutes les séries que j'ai vu au cours de ma petite vie, mais je n'avais pas envie de faire une présentation classique des séries, du coup, je me suis dit que j'allais vous en parler au travers de mes personnages préférés. Parmi ces séries, un grand absent, Friends évidemment que j'ai décidé de mettre dans une autre catégorie ! Ceci étant dit, let's go pour la présentation de mes personnages préférés dans les 10 (non-exclusives) séries de mon enfance/pré-adolescence! Il y a   des petits spoilers mais la plupart des séries ont commencés y a plus de dix ans donc vous devriez pas être tant pertubé que ça.

     

    Une série = un personnage | Catégorie: classiques de l'enfance/début adolescenceCharmed (1998-2006) | Piper Halliwell

          Un énorme classique, pas d'offense, mais si vous ne l'avez pas regardé étant petit, que faisiez vous de vos vies après l'école ? On a reparlé très récemment avec ma meilleure amie qui les re-regarde et on est plus ou moins tombé d'accord pour dire qu'à partir du moment de l'école de magie pour moi, et de l'arrivée de Paige pour elle, c'est un peu devenu n'importe quoi. Ce qui fait qu'en la regardant passé 15 ans, on n'a pas la même magie. Mais je maintiens que malgré des effets spéciaux cheap, des scénarios un peu bancals et un jeu d'acteur pas toujours fou, Charmed est un classique qu'il faut voir (d'ailleurs vous avez ici le lien du pourquoi c'est culte sur Charmed des fanatiques de série). Du coup, quand je la reregarde maintenant, Piper n'est clairement plus mon personnage préféré, son côté romantique à l'extrême a plutôt tendance à m'ennuyer,toutes ses péripéties avec Léo sont clairement bien trop longues et donc aujourd'hui, j'aurai plus tendance à me tourner vers Prue. Mais pour ne pas trahir la petite Prongs de 8 ans qui vouait un culte à Piper, je me dois de mettre Piper en avant. Parce qu'elle a quand même beaucoup de côté intéressants, déjà rien que le fait que ça soit la plus réticente à accepter la magie dans sa vie, parce que difficile à croire, mais vrai tout le monde n'a pas envie d'abandonner toutes ses aspirations pour combattre des démons H24. C'est aussi pour moi le socle et le symbole de la famille Halliwell, qui est un peu au centre de la série quand même. Et je critique je critique, maiis concrètement Leo et elle, c'est quand même une belle histoire d'amour, dramatique, mais belle. Petit point bonus: Holly Marie Combs incarne parfaitement Piper et je pense qu'après toutes ses années, ses scènes sont celles dont je me souviens le plus (face à la pierre tombale de Prue, vous-même vous savez).

     

    Desperate Housewives (2004-2012) | Lynette ScavoUne série = un personnage | Catégorie: classiques de l'enfance/début adolescence

         Ladies and gentle, laissez moi vous parler de la seule et unique Lynette Scavo. Pour le coup, je dois briser le cœur de la Prongs de 11 ans, qui vouait un culte à Susan. Mais là ça ne va pas être possible, sincèrement, Susan elle est gentille, ce n'est pas un mauvais personnage, mais bon, elle correspond bien à la définition de relou tout simplement. Je pense que pour le coup, on regarde d'une toute autre manière desperate en fonction de son âge. Quand j'étais petite, j'étais vraiment à fond derrière Susan et Gabrielle, et même si mon amour pour Gabrielle n'est pas partie, j'ai appris à beaucoup plus aimer Bree, Lynette, et même Eddie! Mais Lynette est celle qui sort du lot, je trouve que c'est de loin le personnage le plus intéressant de la série. C'est une bonne représentation de toutes ces femmes qui ont abandonné leur carrière pour leur famille, et pas forcément avec plaisir, et qui se retrouve un peu coincé dans une vie qu'elle n'aurait jamais pensé avoir. Et sa relation avec Tom est super intéressante, parce que même si Tom c'est le love et qu'ils sont clairement le meilleur couple de la série, ça n'empêche que pendant longtemps, il n'a pas reconnu ou en tout cas pas apprécié à sa juste valeur tous les sacrifices que Lynette a fait. Et malgré ça Lynette c'est un personnage super fort, elle reprend à plusieurs reprises son travail en devant prouver sans cesse ses capacités et en même temps en gérant sa petite tribu, elle fait face aux maladies, aux accidents à tout tout tout et elle reste si forte. En plus de ça, c'est une excellente amie, la scène où elle fait prendre conscience à Bree de son problème d'alcool est une scène magnifique. Et encore une fois Felicity Huffman, la scène de la tempête, vous entendez vous aussi toujours son cri dans vos oreilles ? Oui, c'est normal, ça s'appelle du talent.

     

    Une série = un personnage | Catégorie: classiques de l'enfance/début adolescenceHeroes (2006-2010) | Peter Petrelli

         On part sur du maxi love avec Heroes, qui est la première série que j'ai réellement regardé seul devant un ordi, le début d'une longue histoire. Elle est restée pendant longtemps dans mon top 6 de mes séries préférées et c'était mérité (si on oublie la dernière saison). Amplement mérité notamment pour son personnage principal, le seul et unique Peter Petrelli. Alors la série est pleine de personnages fantastiques : Nathan Petrelli, un bon antihéros que tu aimes/détestes, Hiro Nakamura (qui a inspiré le nom de Aya Nakamura si ça ce n'est pas de l'héritage), Sylar & Adam Monroe des légendes, Niki Sanders personnage si badass qui aurait tellement mérité mieux. Bref, bref, bref, un panel de personnages variés et intéressants, dont Peter. Peter, c'est celui qui veut avoir des pouvoirs, il le veut tellement qu'il soit prêt à prendre des risques assez fou, et il veut s'en servir pour aider. Peter c'est vraiment la définition de la gentillesse et les enfants la gentillesse ce n'est pas une insulte, c'est une qualité très importante. Peter c'est aussi un pouvoir super cool, celui de copier tous les pouvoirs des autres, assez pratique. Ils ont un peu fait tout et n'importe quoi avec ce personnage, comme avec le reste de la série d'ailleurs, mais même dans la dernière saison, il reste un des derniers éléments qui reste intéressant, et ce, notamment grâce au talent de monsieur Milo Ventimiglia. Je ne vais pas vous mentir, je suis amoureuse de lui depuis mes 10 ans et vous aurez l'occasion de le revoir dans un article une série= un personnage.

     

    Kyle XY (2006-2009)| Kyle TragerUne série = un personnage | Catégorie: classiques de l'enfance/début adolescence

         Comme Charmed, comme Heroes, partons du principe que nous oublions la dernière saison de Kyle XY. Maintenant que c'est fait, les deux premières saisons à l'époque, c'était fou. Ce gars sortant de nul part sans nombril et semblant être relié à une espèce d'entreprise sombre, vraiment, c'était fou. Y avait ce côté très mystérieux, surnaturel mélangé à une ambiance beaucoup plus familiale et mignonne (la scène où Josh apprend à danser à Kyle, une de mes scènes préférées de tous les temps). Tous les personnages sont vraiment bien, j'ai eu un crush sur Josh et Declan pendant très longtemps, Nicole, c'est un peu la mère parfaite (pas dans le sens ménagère hein, mais dans le sens à l'écoute et compréhensive). Si j'ai choisi Kyle, c'est parce que je trouve que Matt Dalas, parce qu'il a la tête de l'emploi, arrive à rendre Kyle plus qu'attachant. Vraiment, on est dans un bon exemple d'une série dans laquelle tu te sens investie avec le personnage principal, malgré l'univers complétement différent du tien, parce qu'on est perdu avec Kyle, on est heureux avec lui, on est désemparé avec lui, on ne comprend rien (souvent) avec lui. Bref Kyle XY n'est certainement pas la série du siècle, mais c'est une série vraiment chaleureuse et avec des aspects très intéressants, dont le personnage de Kyle.

     

    Une série = un personnage | Catégorie: classiques de l'enfance/début adolescenceMalcom (1999-2006)|  Reese

         Le choix a été dur, très dur. Tous les personnages de cette série sont iconiques et mériteraient d'être mis à l'honneur. Ils sont tous très bien écrit et attachant et complètement fou et en même temps malin. J'ai choisi Reese parce que pour moi c'est le plus attachant. Dewey est évidemment très mignon, tu ne peux que compatir pour Loise quand elle se retrouve seule face à sa troupe, Hal est probablement pour moi le personnage le plus iconique, on suit tout des yeux de Malcom alors même si parfois, il peut être pris de tête, on l'adore et le paradoxe de Francis qui est coincé entre l'adolescence et l'âge adulte m'a toujours beaucoup fait rire et attendri. Mais Reese à quelque chose en plus. Il peut être vraiment méchant des fois, mais pour citer une de mes meilleures amies 'il est tellement bête que tu ne peux pas lui en vouloir'. Et c'est horrible à dire parce que la débilité n'excuse pas la méchanceté, mais pour Reese c'est vrai. Ce côté très idiot le rend déjà très très drôle parce que les scénaristes savent comment doser la chose, ils en font jamais trop, et en même temps très attachant. On sait que tous les autres frères vont s'en sortir d'une manière ou d'une autre dans la vie, Reese on est peut-être un peu plus inquiet pour lui, jusqu'au moment où il se découvre une passion pour la cuisine et ça c'est vraiment un beau moment dans la série, parce que chaque personnage a son domaine dans lequel il excelle, sauf Reese (on ne prend pas en compte martyrisé les petits à l'école). Et donc cette passion, c'est vraiment une belle évolution pour le personnage. Je ne sais pas, je trouve que le personnage est bien écrit et très attachant, ce qui fait que malgré la difficulté du choix, Reese était la solution évidente.

     

    Une nounou d'enfer (1993-1999) | Fran FineUne série = un personnage | Catégorie: classiques de l'enfance/début adolescence

         Vous sentez la collection de séries du mercredi après midi sur m6 ? Une nounou d'enfer n'a pas la postérité de Malcom ou même de ma famille d'abord, alors qu'elle la mérité tout autant ! Et pour le coup, le choix était évident parce que tout le génie de la série repose sur Fran Fine. Ne vous méprenez pas, Niles et C.C sont aussi iconiques, en revanche les membres Sheffield, même si ils sont mignons et drôles, ne seraient pas grande chose sans la présence de Fran et même de toute la famille Fine à leur côté. Parce que oui, Sylvia et Letta, mère et grand-mère de Fran, sont aussi iconiques. Mais tout ce petit monde gravite autour de Fran qui apporte réellement l'excentricité qui est tout le but de la série. Déjà, rapide référence à cette garde de robe de folie qui d'une certaine manière rend toujours fabuleuse sur elle alors que ça ne serait pas le cas pour beaucoup. Mais aussi ce rire, cette voix, cette gestuelle, ces mimiques faciales, tout est iconique dans l'interprétation de Fran Drescher. Tout le comique de la série repose sur ses épaules et elle réussit le défi à merveille. Je conseillerai de regarder cette série uniquement pour son personnage, c'est dire à quel point je l'aime.

     

    Une série = un personnage | Catégorie: classiques de l'enfance/début adolescenceMa famille d'abord (2001-2005) | Janet Kyle

         J'ai d'abord évidemment pensé à monsieur Michael Kyle parce qu'encore une fois, personnage iconique. Mais j'ai ensuite réalisé qu'il y avait plus d'hommes dans ma liste que de femmes, et ça m'a dérangé. Pour la plupart des séries, je n'ai pas pu changer ça parce que réellement le personnage que je retiens et que je veux mettre en avant est masculin, mais pour ma famille d'abord, je me suis rendue compte que Michael était le choix évident, mais qu'en réalité je préférais largement Janet, sans même prendre en compte l'aspect personnage masculin/féminin. Parce que Michael est souvent mis en avant parce que central et tellement drôle, Janet est un peu plus dans l'ombre, mais quand on y réfléchît, elle est tout aussi drôle que Michael et a à son actif plusieurs fils narratifs plus qu'impressionnant. On part sur un personnage de femme forte qui arrive à gérer sa vie de famille et sa vie professionnelle d'une main de fer, mais qui se fait renvoyer pour raisons économiques et qui quand ses patrons veulent la reprendre décide de profiter de sa famille plus. Et à partir de là commence une série de questionnement sur sa vie et sur ce qu'elle veut faire, on passe de la spiritualité, à travailler avec son mari puis à reprendre ses études! Janet, c'est une femme qui n'a pas peur de tout reprendre à zéro, de se lancer dans un nouveau projet complètement fou peut importe ce que les autres en pensent et qui en même temps n'oublie jamais sa famille et se conduit en très bonne mère. De ce fait mérite d'être mise sous la lumière pour tous ses accomplissements !

     

    Les frères Scott (2003-2012) | Nathan Scott / Brooke DavisUne série = un personnage | Catégorie: classiques de l'enfance/début adolescence

          Posons quelques bases, j'ai arrêté les frères Scott après la saison 7 parce que même pour moi pré-ado ça partait beaucoup trop loin. Mais jusqu'à la fin de la saison 4, les frères Scott c'était le FEU! Avec un regard critique maintenant, on peut sûrement y trouver pleins d'aspects problématiques comme toutes les séries pour ado, mais je suis persuadée qu'on en trouve beaucoup moins que dans certaines séries comme Gossip Girl ou 90210 et pour cela, je conseillerai de la regarder. Parce que oui c'est too much, mais ça reste quand même une vraiment bonne série pour ado. Je n'ai pas réussi à décider entre deux personnages parce que je les aime tous les deux beaucoup. Pour commencer Nathan est une superbe évolution, je trouve que toutes ses relations sont bien construites avec son père (le match de basket où il abandonne pour voir si son père le choisit lui ou la gloire, what a moment) avec sa mère (où il lui demande de choisir avec sa drogue ou lui, what a moment) avec Haley souvent too much, mais quand même couple goal et avec Lucas. Il marque une des évolutions les plus impressionnante et bien faites de la série, même si encore une fois à partir de la saison 6 Une série = un personnage | Catégorie: classiques de l'enfance/début adolescencec'est plus trop ça. Et de l'autre côté, on a Brooke, qui marque aussi une des évolutions les plus impressionnante. Vraiment, j'adore Haley et Peyton aussi, mais Brooke c'est la seule et unique qui ne m'a jamais ennuyé. Je trouve que dans le contexte d'une série ado encore une fois, elle est très bien écrite et ses réactions sont toujours légitimes et intéressantes. Elle a une variété d'intrigues intéressantes, celle qui l'est le moins pour moi reste évidemment les histoires d'amour parce que je pense sincèrement qu'on aurait pu en couper la moitié mais en même temps elle évolue énormément dans toutes ses relations, les plus intéressantes restent sa famille (la scène où elle dit à Karen qu'elle avait oubliée ce que ça faisait d'avoir une mère, what a moment) et son désir de fonder une famille. Le choix est donc impossible, on est sur une parfaite égalité.

     

    Greek (2007-2011) | CappieUne série = un personnage | Catégorie: classiques de l'enfance/début adolescence

          Greek est une série vraiment sympa, c'est la première série vraiment destinée aux ados que j'ai regardé et je pense que c'est une bonne série d'introduction parce que même si des fois il y a des petits trucs tendus pour une pré-ado de 10/11 ans, ça reste quand même gentillet. Vous ne ratez pas un grand truc si vous ne la regardez pas, mais ça reste quand même un bon moment et aussi une bonne représentation, je pense de ce que sont les sororités américaines. J'ai choisi Cappie pour une seule et bonne raison, c'est le seul personnage qui ne m'a jamais fait lever les yeux au ciel. J'aime beaucoup les personnages d'Evan, de Rusty et de Rebecca, mais Dieu sait qu'ils m'ont souvent ennuyé et que leurs intrigues n'étaient pas toujours accomplit avec succès. Cappie en revanche est toujours intéressant ou divertissant. Une scène avec lui est une scène réussit. Il arrive même à me faire apprécier le personnage de Casey que pourtant, je déteste, mais qui à ses côtés devient touchante. Et puis il me donne des vibes de Francis dans Malcom, dans ce côté, je dois faire quelque chose de ma vie maintenant, je ne peux pas rester toute ma vie président de ma sororité même si c'est super amusant. La série se conclut d'ailleurs sur ça et je pense que c'est un très très bon final de série. Cappie est sans hésitation le meilleur personnage de la série et encore une fois, je vous dirai de la regarder pour lui.

     

    Une série = un personnage | Catégorie: classiques de l'enfance/début adolescenceRobin des bois (2006-2009) | Will Scarlet

          La saison 3 et ultime saison de Robin des bois est honnêtement mauvaise en grande partie pour l'absence de plusieurs personnages, dont Will, qu'ils ont essayé de remplacer par d'autres, mais ce fût un bel échec. C'est une vraiment bonne série, qui a probablement mal vieillit, mais qui quand j'étais petite me fascinait, je suis encore capable de réciter certains dialogues par coeur. Je suis attachée à beaucoup de personnages, notamment Alan et Guy de Guisborne pour leurs évolutions, la fin d'Alan m'a vraiment fait mal quand j'étais petite, je pense toujours avoir des séquelles de cet événement. J'aime aussi beaucoup le personnage de Marianne qui arrive à être beaucoup plus que 'la petite copine de Robin des bois'. Mais Will a quelque chose en plus, c'est clairement pas le personnage le plus important, ses scènes ne sont pas les plus marquantes, mais c'est définitivement mon préféré. Il est essentiel à l'équipe parce que c'est le génie des constructions, de cachettes, mais aussi d'armes, et son côté timide le rend vraiment modeste alors que sans lui, ils se seraient probablement fait attrapé lors de l'épisode 2 de la série. Son histoire d'amour avec Djaq est la seule vraiment réussie de la série parce que justement elle n'est pas trop présente, et c'est sympa d'avoir une histoire d'amour pas trop présente quand clairement ce n'est pas le sujet de la série. Pour moi, ils ont la plus belle fin de la série et ils ont bien fait de quitter le navire avant la dérive de la saison 3.

     

    Et c'est la fin de ce premier article une série= un personnage! Premier d'une longue série je pense! Et vous quels sont les personnages cultes de vos séries d'enfance/pre-adolescence?

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Février à 22:00

    A ces bonnes vieilles séries... tellement de moments me reviennent en tête. x)

    Pour Malcolm j'ai une grosse préférence pour le personnage de Dewey, mais Reese est aussi excellent! :'D

    En ce qui concerne la série "une nounou d'enfer" j'aurais tendance à favoriser Niles, il me fait toujours rire (les autres aussi, mais lui, je l'adore vraiment, sa répartie est marquante)!

      • Dimanche 10 Février à 19:12

        Rien que pour la scène de danse sur old time rock'n'roll, Niles est iconique!

    2
    Dimanche 10 Février à 21:01

    Oui! x)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :