• Une série = un personnage | Catégorie série d'ado #2

     

          On clôture les séries d'ado avec cet article! Contrairement à l'article précédent, même si ces séries ne sont pas parfaites, qu'elles peuvent avoir des côtés problématiques ou que juste qualitativement ce ne sont pas les meilleures, je les recommanderais sincèrement, aux adolescents mais pas que! 

     

    Une série = un personnage | Catégorie série d'ado #2

    Faking it (2014-2016) | Lauren Cooper

          De base, je voulais mettre cette série dans la guilty edition, parce qu’elle ne m’avait pas marqué plus que ça et que je trouvais qu’il y avait trop de séries dans cet article. Mais quand j’ai commencé à l’écrire et à m’en rappeler, je me suis dit qu’elle ne le méritait pas du tout. Petite sœur d’Awkward (dont je vous parlerais dans le prochain article de cette catégorie), la série part d’un postulat intéressant : un lycée où les codes de popularité sont renversés, et où être un ‘outsider’ est cool. Et la raison pour laquelle elle ne mérite pas d’être guilty, c’est que contrairement à beaucoup de séries ado elle n’est pas du tout problématique. Déjà, elle traite de pleins de sujets de manière très bienveillante, comme l’homosexualité, la recherche de son identité sexuelle, l’hermaphrodisme, la transsexualité et de manière générale les relations amicales. Elle ne place pas des standards de beauté inimaginable pour des ados, même si Karma a toujours un look au top. Donc vraiment, pas guilty, même à conseiller pour le début de l’adolescence. J’ai choisi le personnage de Lauren, assez étrangement parce que là où la série prône les outsiders, Lauren est la caricature de la fille blonde populaire. Mais je trouve son développement très intéressant, dans sa relation avec Amy, dans ses relations amoureuses et dans l’acceptation de son hermaphrodisme. Tous les personnages sont intéressants et agaçants de manière égale, à part Liam dont vraiment, je ne comprends pas l’intérêt, donc j’aurai pu tous les mettre, mais Lauren se détache un peu parce que je la trouve peut-être plus attachante. 

     

    Glee (2009-2015) | Rachel BerryUne série = un personnage | Catégorie série d'ado #2

           Je vais être honnête, c'est un choix par dépit. Je n'arrivai pas à trouver un personnage de la série qui me plaisait réellement au point de le mettre en avant. Ce n'est pas que je les déteste tous, loin de là, mais aucun ne se distinguait dans ma tête. Et puis j'ai pensé à Rachel. Oui, elle est insupportable, oui, elle est égoïste, oui c'est madame, je sais tout, mais Rachel c'est le glee club. Ce n'est pas étonnant qu'elle soit le personnage principal de la série et que les scénaristes aient décidé de se concentrer sur elle après le lycée parce que c'est un peu l'âme de la série, ce désir brûlant de suivre ses rêves coûte que coûte. Alors oui, elle m'a agacé, mais comme tous les autres, ça n'empêche que j'aie toujours pensé qu'elle était bien construite. Des craquages dûs au fait qu'elle se mette trop de pressions aux prises de conscience après avoir pris la grosse tête. Mais aussi dans l'évolution de ses relations, notamment avec Kurt et Santana. Sans compter que pour moi, c'est la meilleure soliste de la série. C'est pourquoi Rachel est celle qui se démarque le plus. 

     

    Une série = un personnage | Catégorie série d'ado #2Skins (2007-2013) | Chris Miles

          Ce n’est pas seulement que Chris est mon personnage préféré de Skins, c’est aussi que je pense sincèrement qu’il est le meilleur personnage. Je parle des deux premières générations principalement parce que je me suis arrêté à la saison 5 et honnêtement la dernière génération avait très peu d’intérêt à mes yeux. Chris déjà, c’est un des rares personnages qui ne m’a jamais soûlé ou que je n’ai jamais détesté. Et ce, pour une excellente raison, Chris, c’est pour moi le personnage le plus touchant de la série. Il peut prendre des mauvaises décisions, mais comme c’est un enfant qui n’a jamais réellement grandit, on lui pardonne parce qu’on sait qu’il est juste perdu dans sa vie. Je vous mets le lien d’un extrait où il parle du meilleur jour de sa vie parce qu’elle représente exactement qui est Chris, et pourquoi je l’aime autant. 

     

    Awkward (2011-2016) | Matty McKibbenUne série = un personnage | Catégorie série d'ado #2

           J'ai beaucoup hésité parce qu'une chose à savoir sur Awkward c'est que les personnages sont fait pour être agaçants. Ce sont des ados, il n'est pas du tout question de les glorifier, les embellir. Contrairement à beaucoup de séries de ce genre, et malgré le fait que les acteurs soient évidement trop vieux pou jouer des gens de cet âge, on arrive facilement à roire que ce sont des adolescents. Donc, ils m'ont tous agacés, même Matty. Mais quand j'y repense, il reste le personnage que j'aime le plus. Il peut être très idiot, ces intrigues ne sont pas toujours les plus intéressantes, mais l'evolution de son personnage au travers de sa relation avec Jenna (qui est de loin la plus agaçante de tous) est vraiment très bien faite. Attention je ne parle pas de la relation en elle même où ils se séparent et se remettent ensemble encore et encore, non je parle de Matty dans cette relation. Il passe du total abruti, à celui qui est attentif, qui se soucie réellement de Jenna. Je pense surtout à cette scène où Jenna le remercie d'avoir été son héro et qu'il lui répond que c'est ce qu'il a toujours voulu être Ca peut paraître un peu niais, mais sur le moment c'est pas gênant parce que c'est dans la logique du personnage de Matty, qui peut être un peu bête, maladoit mais qui est fondatalement bon. +++  depuis desperate housewives je voue un amour sans faille ) Beau Mirchoff.     

     

    Une série = un personnage | Catégorie série d'ado #2The 100 (2014-) | John Murphy

          The 100 a un panel de personnages assez intéressant, c’est même une des forces de la série, malheureusement à mes yeux, certains mériteraient une meilleure écriture. En effet, j’aurai pu parler de Jasper, qui était clairement le favori du public lors de la première saison, mais son évolution a été assez chaotique. J’aurai pu parler d'Octavia, qui a éclipsé tous les autres personnages à mes yeux dans la dernière saison, mais ça ne me fait pas oublier les deux saisons d’avant où les scénaristes n’ont pas su gérer le côté guerrier sans cœur qu’ils ont tant voulu lui donner. J’aurai pu parler de Bellamy, dont la construction est assez réussite, mais j’ai du mal à savoir si je l’aime autant parce que le personnage est vraiment bien ou si parce que je suis hypnotisée par la beauté de Bob Morley. C’est donc assez naturellement que je me suis tournée vers Murphy qui est pour moi LE personnage intéressant de la série. On commence sur un personnage très cliché et on a une évolution très peu clichée. 

     

    My mad fat diary (2013-2015) | Rae EarlUne série = un personnage | Catégorie série d'ado #2 

          J'adore le personnage de Rae parce que je le trouve vraiment réalise. Soyons honnêtes les showrunners/scénaristes ont vraiment du mal à représenter des personnages en surpoids. Déjà, souvent, on n'en voit pas ou très peu (la preuve dans les séries présentées dans cet article, hormis Glee et Awkward vraiment très légèrement, il n'y a pas de personnages gros). Donc, déjà, quand il y en a, c'est un petit miracle, mais après, il faut voir comment ils sont traités. Il y a le risque de tomber dans des clichés, mais aussi celui d'embellir la personnalité du personnage. Je veux dire par là qu'on va rendre le personnage très sympathique, ou alors doté d'un talent fou, parce que vous comprenez, il ne peut pas en plus de ne pas rentrer dans les critères de beautés, ne pas être sympathique ou intelligent sinon on aurait le droit à un magnifique "il n'a rien pour lui". My mad fat diary ne fait pas du tout ça. Rae c'est un personnage complexe avec plein de qualités, mais aussi pleins de défauts. Elle peut être tantôt touchante comme agaçante. On est pas là pour avoir pitié d'elle, mais pour sincèrement ressentir sa peine. Dan sa relation avec sa mère, avec sa meilleure amie, avec la nourriture, Rae est un personnage bien construit et réaliste.

     

    Une série = un personnage | Catégorie série d'ado #2Teen wolf (2011-2017) | Stiles Stilinski

          Ce choix était pour moi évident et pour vous doit être très peu surprenant, puisque Stiles est le personnage préféré de la majorité des personnes ayant vus teen wolf. Bien sûr les premières choses qu'on a envie de souligner, c'est à quel point il est marrant, que c'est le personnage avant l'arrivée de Mason qui détendait la situation avec son humour. Mais en y réflechissant un peu plus, Stiles apporte quelque chose de vraiment indispensable à la série, à savoir que dans la bande originelle, il est le seul humain. Dans cet univers où on voit des ados sauvaient leur ville encore et encore, se sacrifier, Stiles est une piqûre de rappel que ce sont justement des ados qui n'ont pas forcément les épaules pour affronter tout ça. Il le crie à Scott "some of us are human". Comment peut-on attendre de lui qu'il prenne constamment les bonnes décisions alors qu'il a 17 ans? Et parallèlement à cet aspect, je ne suis pas un super-héros, c'est peut-être le personnage le plus héroïque. Il n'a pas les pouvoirs de ses amis, il n'a pas leur confiance en soit, et malgré tout, il combat avec eux. C'est la marque de courage et la marque d'heroisme la plus importante. Pour toutes ses raisons Stiles est mon personnage préféré (+++ Dylan O'Brien). 

     

    The vampire diaries (2009-2017) | Kai & Katherine Une série = un personnage | Catégorie série d'ado #2

           Une chose que l'on peut reconnaître à vampire diaries, c'est que la quasi-totalité des "méchants" sont réussis. Alors oui, on peut les voir comme un peu trop cliché par certains aspects, et un peu trop fait pour plaire aux dos, mais en même temps, c'est une série d'ado on peut pas trop lui en demander non plus. J'ai choisi Kai et Katherine pour la même raison qui m'a poussé à choisir Cruella dans OUAT, à savoir qu'ils ne sont pas tombés dans le côté mielleux de "c'est des méchants, mais au fond, c'est des gens bien qui cherchent qu'à être aimé". Non, Kai et Katherine ne sont pas des bonnes personnes et ils restent dans cette logique, ils prennent pas des décisions complètement irréalistes vis-à-vis de leurs personnalités comme a pu le faire Klaus par "amour" pour Caroline. Ca ne veut pas pour autant dire qu'ils sont juste méchants point. Les scénaristes leur apportent des touches d'humanité et c'est bien réussi, je pense notamment à l'amour de Katherine pour Stefan et à sa relation avec sa fille. C'est un peu moins le cas pour Kai, mais c'est compensé par un humour très bien dosé. Leurs fins m'ont assez déçu, je trouve qu'ils méritaient quelque chose d'un peu plus grandiose même un peu plus respectueux, je dirais de la part des scénaristes.

     

    Voila, nous en avons finis de cette catégorie, et vous quels sont vos personnages préférés de séries d'ado? 

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Maroual666
    Dimanche 27 Janvier à 19:24
    Très bon article, simplement les meilleurs personnages de Glee sont Mercedes et Kurt et non pas cette INSUPPORTABLE Rachel qui se comporte comme un dictateur en permanence (les dictateurs sont détestables).
    Bien à vous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :