• Bonjour, Bonsoir, oui j'ai lamentablement échoué à être régulière. 

    Je vais essayer de me rattraper mais je ne peux rien promettre. 

    Je reviens vers vous aujourd'hui avec une vidéo que j'ai découverte il y a quelques temps déjà. Voyez-vous, j'adore me perdre pendant des heures sur insta ou youtube alors que je suis censée dormir. Et je marche par période. Quand je trouve un style de vidéo qui me plaît, j'en regarde des dizaines d'affilé pendant plusieurs jours puis j'arrête. Il y a quelques temps, je me suis passionnée pour les vidéos de danse, je ne sais plus trop comment. Mais du coup, j'ai commencé à regarder pleins de performances à World of Dance 2018 qui est une compétition de danse américaine qui passe à la télé.

    Et je suis tombée sur ce petit bijoux. Les deux danseurs que vous voyez sont donc Sean Lew et Kaycee Rice. J'ai été tellement bluffée par leur performance que je suis allé regarder toutes les autres qu'ils ont faites de World of Dance 2018. 

    J'adore regarder les gens danser. Et ils m'ont éblouit. J'ai choisie cette vidéo parce que je crois que c'est la première que j'ai vu d'eux, mais à chaque fois je suis marquée par les mêmes choses. Au delà du fait qu'ils dansent tous les deux extrêmement bien, ils ont un souci du rythme et du détail incroyable, notamment quant au lien entre les pas et la musique. Ils sont hyper précis alors que leurs mouvements sont très rapides, et surtout hyper synchronisés. Et ça c'est rare et très dur. On sent une telle complicité entre eux c'est génial. Ils sont complémentaires, on a l'impression que ça ne pourrait pas fonctionner si c'était d'autres personnes. Probablement parce que ça ne fonctionnerait pas d'ailleurs.

    En une minute trente ils arrivent à nous raconter une histoire avec leur corps et leurs expressions du visage et je trouve ça assez incroyable.

    Et surtout, ils s'éclatent. Ils se font plaisir, et il y a une certaine humilité là-dedans, on sent qu'ils font ça par pur bonheur de danser et d'être là et c'est beau.

    Et puis, je vais être relou, mais les rôles ne sont pas stéréotypés. Dans beaucoup de danse 'de couple' (entendez par là avec un homme et une femme) les rôles sont très clairs : l'homme mène, la femme suis. Je me suis faite la réflexion parce qu'on voit ça dans une autre performance de la compétition et quand bien même c'est bien exécuté, ce n'est pas très original et très stéréotypé. Alors que la performance de Sean et Kaycee sort du cadre et est vraiment originale. Et il n'y en a pas un pour faire de l'ombre à l'autre, ils se portent et se soutiennent mutuellement et c'est vraiment stylé. 

    Voilà, je voulais vous partager ce petit bijou de danse (on reste dans le thème de l'article précédent) et je vous invite à aller les suivre sur Instagram ou Youtube individuellement parce qu'ils sont aussi très forts. J'avoue que je suis un peu plus Kaycee et elle créé des choré incroyables et très puissantes et originales et j'adore. Mais Sean est tout aussi doué.

    Bref, allez les suivre, dites moi ce que vous en pensez en commentaire et à bientôt ! 


    votre commentaire
  • Je reviens vers vous en ce dimanche avec une nouvelle série de vidéos que j'ai découverte il y a quelques temps et que je trouve très intéressante à partager. 

    Depuis près de deux ans je regarde les vidéos de Ivan Bede sur Facebook et YouTube, et il s'avère que cet homme, qui est très drôle d'ailleurs, allez le suivre, a un meilleur ami (jusque là rien d'extraordinaire me direz vous) qui a ouvert sa chaîne YouTube avec un concept que je trouve génial. 

    Can you dance, Tanguy RousseauIl s'agit donc de Tanguy Rousseau qui a décidé de partager avec nous sa passion de la danse à travers une série de vidéo du nom de "Can you dance ?". Je suis déjà de base une fan de danse, je suis touchée par toutes les formes et tous les styles de danse et regarder des gens danser c'est ma passion (je ferai sûrement un autre article sur des vidéos de danse d'ailleurs), du coup je suis déjà sensible au sujet. 

    Je trouve que ses vidéos sont très bien construites et très intéressantes parce qu'elles mêlent pédagogie, apprentissage et divertissement. Je m'explique. Le principe est qu'à chaque épisode il a un invité différent qu'il va emmener avec lui pour apprendre une nouvelle danse à chaque vidéos. Ce que je trouve instructif c'est qu'il y a plusieurs choses abordées dans la vidéos : d'abord l'histoire de la danse, comment elle a été inventée, qui la dansait et qui la danse aujourd'hui. et c'est intéressant de voir que souvent c'est pas ceux qui sont connus pour la danser qui l'ont inventée (cc l'appropriation culturelle). Ensuite on voit l'apprentissage de la danse, enfin de certains pas, que l'on peut du coup reproduire chez nous parce que ce sont des professionnels qui expliquent très bien, et enfin on à la choré finale. le montage est très cool parce qu'il mêle infos sur la danse et apprentissage des pas, ce qui donne pas mal de dynamisme. Je trouve ça vraiment chouette parce même si on n'est pas un grand fan de danse, c'est toujours intéressant d'élargir sa culture générale sur toutes les formes d'art. D'autant que c'est très pédagogique et que ce sont des professionnels et passionnés qui en parlent. Chaque vidéo parle de danse qu'on connaît mais pas en profondeur et leur donne un nouvel intérêt. Et en plus de ça, ça donne de la visibilité aux écoles de danse où ils vont.

    Enfin ce que j'aime vraiment c'est Tanguy en lui-même : il à l'air super détente, super sympa et il fait passer un message génial qui est le suivant : tout le monde peut danser. La danse n'est pas qu'un truc de fille, chacun peut danser quel que soit son sexe, son âge sa morphologie et chacun peut trouver le style de danse qui lui convient parce qu'il y a beaucoup plus de genre de danse qu'on imagine. Je trouve que c'est vraiment un beau message qu'il réussi totalement à faire passer, notamment parce que quand on voit le résultat (très réussi) d'une journée de cours lors de la chorégraphie finale, c'est très encourageant à se lancer.

    Je vous met donc ci-dessous la vidéo sur le charleston que je trouve vraiment stylée, déjà parce que le styles des années 20 j'adore, et surtout parce que c'est le genre de pas qu'on peut souvent reproduire sans trop savoir d'où ça vient et sans vraiment bien les réaliser, c'est donc l'occasion de se perfectionner ! Mais regardez les toutes parce que c'est vraiment trop cool (celle sur le French cancan est trop bien parce que c'est une danse trop méconnue). 

    Sur ce je vous laisse, je'attend avec impatience vos choré en vidéo dans les commentaires, à dimanche prochain ! 

    Pin It

    votre commentaire
  •    Aujourd'hui, je reviens pour vous parler d'une petite passion, d'une série de vidéos qui va probablement devenir celle dont j'attends le plus la sortie : les analyses de personnages de Kaamelott par Sy Play. Il en fait aussi sur The Walking Dead , mais ne regardant pas la série, ça me parle évidemment beaucoup moins. Et au passage il fait aussi un index des séries, où il présente très rapidement les séries qu'il adore. 

       Mais concentrons nous sur ce qui nous intéresse, en tout cas ce qui m'intéresse, Kaamelott. Depuis toute petite, j'adore Kaamelott, je la regardais quotidiennement avec mes parents, on a quasiment l'intégralité de la série, bref Kaamelott relève limite du patrimoine familiale. Je n'étais que joie en apprenant que la sortie des films n'était plus qu'une question de temps (et de financement aussi, mais c'est un détail n'est ce pas). Mais depuis quelques jours ce n'est plus seulement de la joie, c'est de l'impatience pure et dure. La raison ? Sy Play. Vous voyez, ayant commencé à regarder Kaamelott en étant vraiment jeune, je la prenais au début comme une série purement comique. Ce n'est qu'après le livre IV que j'ai dépassé un peu ce stade, et surtout avec la dernière partie du livre VI, qui est sortie en 2009, à savoir que j'avais 11 ans, et que le traumatisme était présent. Je sais que pour certains les trois derniers livres sont moins bien, parce que plus sombre et un peu moins dans l'humour que les trois premiers. Mais déjà pour moi ça n'enlève rien à leur qualité, et bien que certes différents, je trouve les deux parties tout aussi bien. Et surtout, ce que m'ont fait réaliser les vidéos de Sy Play, c'est que dès le début, il y avait des indices sur ce qu'allait devenir la série. 

       J'ai peur de partie dans tous les sens, donc je vais me recentrer sur les analyses de personnage. Ces vidéos m'ont fait réaliser tout un tas de choses à propos des personnages, et la série a prit une ampleur différente à mes yeux. Alors oui, ce sont des théories qui lui sont propres, et d'ailleurs certaines me laissent perplexe, mais pour la plupart, elles font totalement sens. Les vidéos sont extrêmement bien construites, je trouve ça vraiment bien qu'il ait fait le choix de mettre beaucoup d'extraits pour illustrer ses propos parce que même en les ayant vus et revus, quand tu les regarde après ce qu'il vient de dire, les scènes prennent un autre sens. Je vous ai mis l'analyse de Guenievre parce que c'est la première que j'ai vue et que c'est une de celles que je préfère, mais en terme de temps elle n'est pas représentative puisqu'elle fait plus de dix minutes, alors que globalement, les vidéos font entre quatre et six minutes. En un laps de temps aussi court, il arrive à bien développer ses propos, c'est bien construit, bien illustré et dynamique. Je trouve que c'est vraiment un bon travail. Les vidéos sur Bohort, Perceval, Merlinle maître d'armes et Guenièvre sont mes préférées. Ce sont des exemples parfaits pour montrer comment Sy Play nous aide à mieux appréhender les personnages. Vous voyez en regardant la série, on réalise bien qu'ils sont loyaux, mais après avoir vu les vidéos, j'ai pris conscience de chose que je n'avais pas vu avant. Par exemple tout le respect du maître d'armes pour Arthur, que Bohort jusqu'au bout a voulu protéger Arthur malgré sa peur du combat, toutes les finesses d'esprit du personnage de Merlin. Bref, je ne vais pas vous refaire les vidéos, parce qu'il faut les voir. Et si, vous ne devez en voir qu'une, regardez celle sur Venec. C'est ma préférée, parce que pour moi qui n'étais pas une grande fan du personnage avant, j'ai vraiment mieux compris le personnage, et son rôle très important. Bon, après mon jugement est peut être altéré par le fait qu'il y ait l'extrait de la fin du livre VI quand il va sauver Arthur, et en tant que bonne fragile je suis toujours perturbée après cette scène. 

       Pour résumer, si vous êtes fan de Kaamelott, ces vidéos sont faites pour vous. Elles vont vous permettre de mieux comprendre les enjeux et les personnages, et si ce n'est pas le cas, elles vous feront revivre de beaux moments de la série d'un œil nouveau. J'attends avec impatience la sortie des prochaines vidéos, et ça faisait longtemps que j'avais pas un tel coup de coeur sur youtube. 


    votre commentaire
  • De toutes les vidéos que je vous ai présenté jusqu'à ce jour, celle-ci est ma préférée (et je le sais parce que j'ai re-regardé tous mes articles vidéos pour en avoir la certitude). Il n'y a même pas dix jours, j'ai inauguré notre nouvelle catégorie "personnalité du jour". Pourquoi ? Parce que j'adore l'histoire, je trouve ça fascinant et je pense sérieusement me tourner vers le journalisme historique plus tard. Et donc, j'avais envie d'élargir les articles culturels pour inclure plus d'Histoire, et ce, au travers notamment de figures importantes, plus ou moins connues, qui ont réellement eu un impact sur l'Histoire. Quelques jours après avoir écrit l'article, je tombe sur une vidéo "share the love" qui parle des "scienceuses", une catégorie de vidéo proposée par la chaîne "String Theory", je me précipite dessus, et oh joie, c'est génialissime. 

    Pour vous expliquer le concept, dans chaque épisode, Marion Seclain nous présente une femme qui a révolutionné la science, dans tous les domaines : neurologie, astronomie, physique, anthropologie, informatique, biologie, etc. Et Dieu que j'adore ça. Je vais en parler de manière assez scolaire pour ne pas partir dans des "c'est génial" à répétition. Déjà, le plus important, le fond, c'est-à-dire l'Histoire. Je trouve que c'est fait de manière très intelligente, parce que les vidéos durent entre trois et cinq minutes, donc c'est assez synthétique, mais on va vraiment à l'essentiel, on ne s'arrête pas sur les détails de vie qui n'ont pas d'impact sur leur travail. Et, ça, c'est génial (et d'un), parce que du coup ça fait une excellente introduction pour apprendre à connaître la personne, sans bombarder d'informations qui pourraient embrouiller le spectateur. Et donc quand on a fini la vidéo, on a quand même une bonne vue d'ensemble sur qui est la personne, et on peut s'arrêter là, ou avoir la curiosité d'approfondir par nous-même. Ce qui est super (dérive de génial) parce que ça veut dire que la vidéo, en plus de t'apprendre des choses, te pousse à en apprendre plus. Donc parfait. Par rapport aux femmes dont les vidéos parlent, à l'heure où j'écris l'article il y a eu six vidéos, et sur les six femmes présentées, je n'en connaissais aucune. Alors que j'ai des cours d'Histoire, que certaines ont vécu dans des périodes historiques qui m'intéressent beaucoup, comme par exemple Valentina Terechkova qui était en plein dans la propagande astronomique à l'époque de la guerre froide, sujet que j'adore (coucou The Astraunaut Wives Club). Donc ça prouve qu'ils mettent bien en avant des femmes dont on entend très peu parler. Et il n'y a pas besoin d'être passionnée de sciences, c'est accessible à tous. 


    Maintenant au niveau de la forme, donc de la manière dont est racontée l'histoire. C'est tellement intelligent. Marion Seclin joue deux rôles, le sien qui nous parle de la femme, et celui de la femme en question pour des petits interludes très bien menées. Elles sont là pour faire rire, pour illustrer et c'est très bien dosé, ce n'est pas lourd, ça ne vient pas couper le récit, et parfois, c'est vraiment drôle. Je vous ai mis la vidéo parlant de Rita Levi-Montalcini, pas parce que c'est celle dont l'histoire m'a le plus intéressé, mais parce que le "ah mais on peut pas bosser tranquille" à répétition m'a fait mourir de rire. C'est très con, j'ai peut être (très probablement) un humour nul, mais il y a vraiment des séquences pépites. Le décor est splendide, les costumes sont assez simplistes, mais très bien fait et qui te mettent dans l'histoire. J'adore le fait que tout les personnages qui accompagnent la femme soient représentés de la même manière pour se focaliser entièrement sur la femme. Le rythme est excellent. Et le dernier point fort, Marion Seclin. Je sais qu'elle est sujette à beaucoup de controverses et que l'internet n'est pas un endroit tranquille pour elle. Personnellement, je m'étais jamais trop intéressé à son travail, donc je n'avais aucun avis sur elle (à part le fait qu'elle ne méritait certainement pas la haine de certaines personnes, mais bref). Je l'ai totalement découverte dans ces vidéos, et je la trouve géniale (again and again). Elle a une diction parfaite, elle fait des grimaces hilarantes, elle joue bien, on voit qu'elle est passionnée par ce qu'elle fait et c'est toujours plus intéressant à regarder quand la personne est passionnée, elle apporte énormément d'humour et de second degré. Avec tout ça, que demande le peuple ?  


    3 commentaires
  • ♦ Prongs ♦ Ce court-métrage animé est sorti il y a deux jours (au moment où j'écris cet article) et il est déjà à plus de 2 800 000 vues. Et pour cause, je le trouve magnifique. Alors, certes, l'histoire est très simple, les dessins et l'animation aussi (ce qui n'est pas négatif, c'est juste pour dire que visuellement parlant ce n'est pas la vidéo la plus extraordinaire de 2017), mais parfois les choses les plus simples sont les meilleures. 

    "In A Heartbeat" est un court-métrage de Beth David et Esteban Bravo, qui raconte l'histoire d'un garçon d'une dizaine d'années je pense, assez timide dont l'amour risque d'être découvert à cause de son cœur qui est littéralement sorti de sa poitrine pour courir après le garçon de ses rêves. C'est tout simple, c'est tout bête, et ça dure 4 minutes. Mais ce sont 4 minutes de mignonitude absolue. Où tu es juste serein, sans aucune pensée négative autour de toi. Tu souris bêtement du début à la fin, et honnêtement, le cœur je m'y suis attaché à deux secondes et demi, c'est un peu mon animal (ou organe ?) spirituel pour le coup. Son animation m'a fait pensé à celle de Morph dans "La planète au trésor", et ça, c'est plutôt un beau compliment.

    ♦ Padfoot ♦ Cette vidéo est beaucoup trop mignonne. Je suis d'accord en tout point avec ce que dit Prongs. L'animation et les dessins sont superbes et j'adore le fait que ce soit sans paroles, avec juste la musique qui exprime tout. Et, normalement je ne devrais pas le relever parce que ça n'a pas à l'être, mais je trouve ça quand même hyper important que le seul message de cette vidéo soit l'amour. C'est vraiment la démonstration que l'amour se fout de l'orientation sexuelle et est le même pour tout le monde, et que c'est naturel et normal, peu importe vers qui il est dirigé. Parce que réellement, la vidéo ne pose pas la question de l'orientation sexuelle, dans le sens où elle ne la présente pas comme un tabou, seulement un fait, au même titre que tout autre chose, parce que ça n'a pas à être un tabou dans la vie en général, c'est et c'est beau. 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique