• Nous nous retrouvons aujourd'hui pour la deuxième partie de mes podcasts coups de coeur. Après vous avoir parlé de Kiffe Ta Race, Passion Médiévistes et Les Couilles Sur La Table dans cet article, je reviens aujourd'hui avec trois nouveaux podcasts. Podcasts connus, peu connus, militants, culturels, courts, longs. Bref des podcasts de toute sorte au rendez-vous ! 

     

    Podcasts coup de coeur #2A bientôt de te revoir - Sophie-Marie Larrouy (Binge Audio)

    Je pense que si vous aimez les podcasts, vous avez forcément déjà entendu parler de celui-ci, puisqu'à bientôt de te revoir est il me semble le podcast le plus téléchargé en France. Et à raison, puisque c'est un excellent podcast. Le principe est simple, tous les lundis Sophie-Marie Larrouy accueille un invité et lance une discussion comme une contre-soirée dans la cuisine. Vous savez quand vous n'aimez pas la musique, que vous en avez marre du bruit, que vous vous ennuyez, ou que vous voulez piquer des biscuits apéritifs, vous vous retrouvez souvent avec quelques personnes que vous ne connaissez pas forcément dans la cuisine, à parler de choses et d'autres. C'est le principe de l'émission, il n'y a pas nécessairement de fil conducteur, le propos n'est pas de révéler des choses intimes sur soit mais plutôt de parler de choses random qui en réalité en révèlent pas mal sur la personne.

    Sophie-Marie Larrouy est une très bonne hôte, elle sait rebondir sur ce que disent ses invités, et surtout elle est très marrante. Vous n'apprendrez pas forcément quelque chose de fou en écoutant ce podcast, mais il vous mettra forcément de bonne humeur. Mes épisodes préférés pour l'instant sont ceux avec Rokhaya Diallo (présentatrice du podcast Kiffe ta race au passage), Chris (anciennement Christine and the queen) et Valérie Damidot! Ces trois épisodes sont à mourir de rire, très décomplexés, très ouvert on se sent facilement inclue dans la conversation. A mes yeux ce podcast mérite vraiment sa popularité, dotant plus que Sophie accueille un panel d'invités assez variés de Gringe à Benoit Hamon en passant par Cyrus North! Je vous conseille donc vivement d'aller écouter ça si ce n'est pas déjà fait.

     

    La bougeotte - Laura Fernandez Rodriguez, Daisy Lorenzi et Marie PérinPodcasts coup de coeur #2

    La bougeotte est un podcast dont je n'ai pas beaucoup entendu parler, contrairement à "a bientôt de te revoir", mais vaut autant le détour! C'est un podcast qui parle de voyage et plus spécifiquement de femmes qui voyagent. Evidemment il peut aussi parler aux hommes, ou aux personnes non binaires, mais les récits qui sont présentés sont entièrement féminins. C'est un choix très intéressant parce que comme elles l'expliquent dans l'épisode deux, voyager en étant une femme c'est particulier, il faut faire face à certains interdits dans certains pays, il faut gérer ses règles dans des endroits pas toujours adéquates etc. Déjà sur ce point je trouve que le podcast est très intéressant, mais il l'est également sur sa construction. 

    Les épisodes se divisent en trois parties où chacune des animatrices va parler d'un sujet ou partager un témoignage, ce qui fait qu'on a pas seulement leurs expériences à elles, on en a de dizaines autres femmes voyageuses. Ca a permis de traiter de sujets très intéressants et importants comme Magalie qui a pu partager sur le fait de voyager quand on souffre d'une maladie chronique (la maladie de lyme), ou Suzanne qui a 97 ans a énormément voyagé et qui parle des conditions de voyages à son époque ou encore Aroua qui parle de l'impact de ses voyages sur la manière dont elle voit et vit sa religion. Il y a donc une variété de sujets abordés, souvent directement par les personnes concernées. Si vous aimez voyager, vous pouvez facilement vous sentir concernés par certains sujets comme la déprime post-voyage, la solitude de certains instants quand on voyage solo ou le stress généré par un voyage. Bref, pleins de sujet très intéressants qui vous donneront encore plus de voyager, parfois dans des pays auxquels vous n'avez jamais pensé, comme l'Iran pour moi. Attention je sais que sur deezer tous les épisodes ne sont pas disponibles donc vous aurez peut être besoin d'aller sur une autre plateforme.

     

     

    Podcasts coup de coeur #2Me, My Sexe and I - Axelle Jah Njiké

    Ce podcast est né suite à un livre. Axelle Jah Njiké en 2015 a participé à l'écriture du livre Volcanique, une anthologie du plaisir dans lequel 12 femmes autrices du monde noires évoquent pour la première fois le plaisir féminin.Lors de la promotion de ce livre, Axelle Jah Njiké a rencontré de nombreuses femmes noires avec qui elle a beaucoup échangé. C'est suite à ses échanges qu'elle a eu l'envie de partager les récits des femmes noires et plus particulièrement les récits liés à leurs intimités. Me, My Sexe and I c'est donc une plongée au coeur de l'intime, au coeur des expériences de femmes noires.

    Ce podcast est déjà très important parce qu'il donne une voix aux femmes noires et qu'il brise des tabous, mais il est d'autant plus intéressant parce que toutes les femmes interrogées sont très différentes. Les questions sont les mêmes, les réponses ne se ressemblent pas. Chaque femme à une manière différente de vivre sa féminité, ses origines, sa couleur. Axelle Jah Njiké met bien en avant que chaque expérience est différente et que toutes ces expériences, tous ces propos sont légitimes et doivent être entendus. Plusieurs sujets sont traités, on y parle de famille, d'éducation, d'amour, de regard sur soit, de vécus intimes, de sexualité de construction en tant qu'individus, en l'occurrence en tant que femmes noires. Si vous ne deviez en écouter qu'un (ça serait une erreur mais partons de ce principe) je vous dirais d'écouter l'épisode 7, où Axelle reçoit Christine agée de 71 ans, originaire de Guinée et ancienne présidente du GAMS, le groupe pour l'abolition des mutilations sexuelles et des mariages forcés. Christine y parle du traumatisme de son excision de comment elle s'est reconstruite et du travail qu'elle a du faire pour connaître le plaisir sexuel, la joie d'aimer et l'envie d'avoir un enfant. Christine parle énormément du sacré du sexe féminin et de l'importance de s'accepter et de ne pas avoir honte en tant que femme.

     

    Voilà, vous avez trois nouveaux podcasts à ajouter à votre playlist, j'espère qu'ils vous plairont autant qu'à moi! Et vous quels sont vos derniers podcasts coup de coeur?

    Pin It

    votre commentaire
  •  Bonjour bonjour ! 

    Oui je n'ai pas tenu, oui j'ai honte, mais je vous prépare un gros gros article pour me faire pardonner et du coup je vous fait un petit article sur un compte instagram que j'aime beaucoup. 

    Tasjoui ? On reste dans le thème féministe avec le compte "Tasjoui". Si vous vous sentez mal à l'aise avec le sexe et la sexualité, il n'y a aucun problème, mais ni ce compte ni cette article ne sont pour vous, parce qu'aujourd'hui on parle de plaisir sexuel féminin (le nom du compte est assez explicite). 

    Le compte est déjà pas mal connu mais je pense qu'il est vraiment important de le partager et que tout le monde le suive et le lise, que vous soyez une fille, un homme, non-binaire etc.. Je dirais même qu'il est utile à tout le monde pour différentes raisons. 

    Ce compte a été créé par une femme, Dora Moutot, et a pour but de partager des expériences sexuelles de femmes qui racontent leurs anecdotes et leurs histoires à la créatrice pour faire réaliser au gens, hommes comme femmes, que le plaisir de la femme est énormément mis de côté dans les rapports sexuels hétérosexuels. D'où la description du compte que je trouve fantastique : 

    "Alors t’as joui? 

     J’ai eu l’air?
     Pour en finir avec les monologues du clito 
    Libérons la parole & la jouissance des femmes!

    Je trouve ce compte merveilleux parce que l'idée est de libérer la paroles des femmes sur leur sexualité, de briser les tabous de la sexualité féminine, de cassé les clichés sur l'orgasme féminin ou sur le fait que 'si elle couche c'est une salope', et parce que ça permet à d'autres femmes de se concentrer sur leur sexualité et de se découvrir. 

    A travers des témoignages, des tweets, des memes, la créatrice tente de faire réaliser que souvent le plaisir féminin dans les rapports sexuels est mis de côté. On se rend compte que souvent les femmes simules pour flater l'ego masculin, et que beaucoup trop d'homme pense que l'orgasme masculin clôture le rapport sexuel. Ce qui est un problème parce que d'abord c'est faux, une homme jouit souvent plus facilement et plus rapidement qu'une femme et ensuite, cela revient (encore une fois) à l'idée que les femmes ne sont que l'objet du plaisir sexuel masculin et que leurs envies et leur plaisir peut être mis de côté. Dora Moutot explique ça très bien dans plusieurs vidéos, je vous laisse aller les regarder, comme celle-ci par exemple. 

    Je trouve que c'est hyper important que les femmes témoignent pour libérer leur parole, et suivent et lisent ce compte parce que cela peut permettre à certaines de comprendre qu'il y a un soucis dans leurs relations sexuelles, qu'elle ne prennent pas de plaisir et que cela peut changer. Et il est de même très important, voir plus important que les hommes lisent ça pour peut-être réaliser qu'ils ne s'y prennent pas bien, que leur vie sexuelle n'est pas aussi saine qu'ils le pensaient et qu'ils peuvent s'améliorer. Et que le plaisir féminin EST important et que le rapport vaginal n'est pas le seul moyen de donner du plaisir et de faire jouir une femme (et ce n'est souvent pas le plus facile en réalité). Parce qu'ils n'ont souvent jamais entendu qu'ils n'ont pas réussi à faire jouir leur partenaire par peur de celle-T'as joui ? ci de vexer et encore une fois de blesser l'ego masculin.

    Le mieux dans tout ça c'est qu'elle partage des témoignages d'hommes qui ont pris conscience de ça et qui ont changé leur comportement, qui communiquent plus avec leur partenaire et qui se rendent compte que c'est quand même bien mieux quand les deux partenaires prennent du plaisir dans un rapport sexuel. Cela prouve que les mentalités peuvent évoluer et qu'on peut améliorer les relations hommes femmes même dans l'intimité, il suffit de réaliser que ça ne va pas. 

     

    Ce compte est un vrai bijou parce qu'il prône l'empowerment des femmes, leur donne un voix, leur permet de briser les tabous et de parler de la réalité des choses intimes sans faire dans la dentelle mais sans chercher à être vulgaire, seulement à dire les choses telles quelles sont, à apporter de la réflexion sur des sujets qui peuvent paraître délicats à aborder; Et elle partage des tweets et des memes très vrais et très drôles et pousse les femmes à s'accepter. 

    Bref c'est vraiment un très bon compte, je vous laisse le suivre et le parcourir, vous en apprendrez plus sur la sexualité des femmes que dans n'importe quel court d'SVT qui  n'expliquent même pas ce qu'est le clito. 

    Pin It

    votre commentaire
  • Nous nous retrouvons aujourd'hui avec le premier article d'une longue série, mes podcasts coup de cœur. Ces derniers mois je me suis prise d'une passion pour le format podcast, qui a petit à petit remplacer la musique sur mes trajets. Podcasts connus, peu connus, militants, culturels, courts, longs. Bref des podcasts de toute sorte au rendez-vous ! 

     

    Kiffe ta race - Rokhaya Diallo & Grace Ly (Binge Audio)Podcasts coup de coeur #1

    Kiffe ta race est le premier podcast que j’ai réellement écouté, parce que je suivais Rokhaya Diallo, qui est une femme fantastique, sur twitter et que je voulais voir un peu plus son travail. Et ainsi commença une passion pour les podcasts. Kiffe ta race est un podcast très important parce que non seulement, il parle de sujets qui posent réellement problème dans notre société, mais surtout parce qu’ils donnent directement la voix aux concernés, ce qui n’est pas si courant dans les débats actuels. À chaque épisode, on retrouve Grace Ly, qui est asiatique et Rokhaya qui est noire, et un invité. Ce qui est très intéressant dans ce choix, c’est qu’on a un panel très large et varié d’opinions et de vécus. Rokhaya n’est pas là pour être la parole absolue et sainte de la « communauté noire », de même pour Grace. Elles invitent des personnes qui ont des vécus différents des leurs, qui ont une approche totalement différente, on peut le voir avec la première question du podcast qui est de se définir sur le plan racial. Là où Grace et Rokhaya se définissent asiatique et noire, certains invités n’aiment déjà pas forcément le terme race, mais n’aiment pas non plus ou ne trouvent pas nécessaire de se définir de cette manière. Ça pourrait être un détail, mais rien que ça, ça montre que les filles laissent totalement leurs invités libres et que leur but n’est pas de placer leurs avis et leurs ressentis au-dessus des autres, mais bien de mettre en avant la pluralité des voix. 

    Ce podcast est vraiment parfait pour ceux qui comme moi veulent s’éduquer sur les questions de discriminations raciales. Ils posent des questions qu’en tant que personnes non concernées, on ne s’est probablement jamais posé. C’est d’autant plus important qu’il fait écho à l’actualité. Si vous ne comprenez pas les débats qu’il y a eus récemment sur la fétichisation des personnes, particulièrement femmes, racisées, vous pouvez écouter l’épisode ‘la geisha, la panthère et la gazelle’. Si vous ne comprenez pas l’enthousiasme derrière Crazy Rich Asians, il y a un podcast dessus. Si vous ne comprenez pas pourquoi on s’offusque des sélections monochromes pour certaines cérémonies (oscar, césar), vous pouvez écouter ‘Décoloniser les arts de la scène’. Bref, Kiffe ta race est un podcast essentiel pour la compréhension des questions raciales et je vous conseille fortement de vous y intéresser. 

     

    Podcasts coup de coeur #1Passion médiévaliste - Fanny Cohen Moreau (Binge Audio)

    Si vous ne le saviez pas, je suis en étude d’anglais et d’histoire. En première année d’histoire, on a un cours sur chaque époque (ancienne, médiévale, moderne, contemporaine) pour ensuite pouvoir décider quelle époque on a envie d’approfondir. Le cours sur l’histoire médiévale n’était clairement pas mon cours préféré. Certaines parties m’ont passionné comme celle sur l’empire Byzantin, la naissance de l’Islam ou l’Europe Carolingienne, mais malgré cela, je n’aurai pas cru qu’un jour de moi-même, j’écouterai un podcast sur l’histoire médiévale, et qu’en plus j’adorerai ça. 

    Une des premières choses que mon prof d’histoire a soulignée dans son cours, c’est à quel point on a une image complètement faussée de l’époque médiévale, celle d’une période sombre et d’ignorance (merci les humanistes). C’est pour cela que même si vous n’avez aucune connaissance sur cette partie de l’histoire, vous pouvez écouter ce podcast, parce qu’il vous offrira un véritable aperçu de cette époque (il y a d’ailleurs un épisode sur les idées reçues). Rien que pour ça, j’aime ce podcast, mais ce n’est pas tout. Toutes les interventions sont faites par des étudiants qui viennent présenter leurs sujets de mémoire/thèse, ce que je trouve géniale parce qu’en plus d’être passionnée, ils ont probablement une façon de parler plus accessible, ce qui peut donner l’impression que c’est juste un de tes amis qui te parlent de ses études. En plus de ça, comme ce sont des sujets de mémoire et de thèses, ce sont des sujets très spécifiques, et qui en même temps nous permettent d’en apprendre beaucoup sur l’époque (par exemple les dragons, le roman de Renart <3, les bâtards de prince, l’art macabre …). Je vous encourage donc vivement à laisser sa chance à ce podcast, s'il m’a conquise, il peut conquérir n’importe qui (+++ entre nous, il y a un podcast spécial sur Kaamelot). 

     

    Les couilles sur la table - Victoire Tuaillon (Binge Audio)Podcasts coup de coeur #1

    On finit avec un podcast féminisme qui se focalise sur un aspect du mouvement, la déconstruction du mythe de la masculinité et l'observation des conséquences de ce mythe. Victoire Tuaillon accueille toutes les deux semaines un homme ou une femme ayant travaillé sur un aspect de cette masculinité ou un sujet en rapport avec cette masculinité et qui souvent y ont consacré un livre. Je trouve ce système un peu différent que celui de kiffe ta race, mais tout aussi intéressant ! Différent parce que les invités ne sont pas toujours directement concernés par la question (par exemple, il a un épisode sur le porno et un épisode sur la prostitution et les personnes invités ne font pas partis de ces milieux). Mais ils ont été observateurs et font part de ce qu'ils ont pu analyser et voir de leurs positions, en étant plus ou moins engagé dans la lutte féministe.

    Les sujets abordés sont assez variés, le podcast traite autant des symboles de la masculinité comme les "bagnoles", de l'impact de cette masculinité qui peut être toxique sur les femmes en parlant des violeurs, des conjoints violents etc, de la construction de cette masculinité avant l'idée que l'amour ce n'est pas pour les garçons et de ce qu'est une "éducation virile" mais aussi déconstruit les mythes qui entourent cette masculinité au travers par eemple de la déconstruction de l'idée d'une crise de la masculinité, ou de symboles virils comme le cro-magnon. Vous l'aurez compris les sujets sont très variés et permettent vraiment d'appréhender la question de la masculinité sous tous ses angles. Je trouve que Victoire Tuaillon fait vraiment un bon travail (comme toutes les femmes de cet article) et arrive à poser les bonnes questions pour condenser ces vastes sujets en 10 minutes. Hommes et femmes, écoutez ce podcast.

     

    Voilà pour ce premier article sur les podcasts! Et vous quels podcasts écoutez vous?

    Pin It

    2 commentaires
  • Quand j'ai envie de parler d'un youtubeur ou d'une vidéo youtube, je vais regarder les dernières vidéos que j'ai aimé, et y a une chaine qui ressort toujours parce que j'aime la quasi totalité de ses vidéos, c'est la chaîne d'Antastesia (aussi dû au fait qu'elle poste beaucoup plus que la plupart des youtubeurs donc forcément elle est plus présente). J'avais déjà fait un article pour parler d'elle et de la Carologie, mais ça date de l'époque où nous étions sur une autre plateforme donc au moins deux ans (je l'ai reposté ici). Un petit update s'impose donc. 

     

    Déclaration d'amour/d'admiration - Antastesia Les raisons du love

          Je l'ai déjà évoqué dans l'ancien article, mais j'ai envie de développer un peu plus maintenant. Antastesia, de son vrai nom Emy, a beaucoup aidé ce qu'on pourrait appeler mon éveil sur tellement de sujets. Pour citer une de mes amies à qui j'ai partagé une vidéo "elle a un mental gros comme un camion". Après un long moment d'explication, ce que j'ai compris de cette phrase est le fait qu'elle intellectualise tout. Au-delà du fait de décortiquer tous les phénomènes sociaux qui l'entourent, elle y apporte une toute autre dimension à laquelle je n'aurai jamais pensé. Elle a aidé ma réflexion sur tellement de sujets que j'aurai limite envie de dire qu'elle fait un travail d'utilité publique. Encore une fois, comme je le disais dans mon premier article, il n'est pas question ici de dire amen à tous ses propos, d'adhérer à 100% à son opinion. Elle n'est pas là pour vous donner un avis tout construit que vous pourrez répéter sans réfléchir, mais elle est là pour vous emmener à penser à ces sujets en vous offrant son opinion. De la même manière que l'on pourrait citer des auteurs ou des livres à lire/étudier pour développer ses connaissances et son opinion sur un sujet, on peut citer Antastesia. Je la suis depuis maintenant trois ans, et elle m'a accompagné dans mes cheminements de pensées et j'espère qu'elle continuera à m'accompagner pendant longtemps encore. De plus, sur un côté plus personnel, l'année dernière a été vraiment dur pour elle, cette année l'est tout autant si ce n'est plus, et elle continue à poster. Peut-être un peu moins certaines semaines, mais elle est quand même toujours extrêmement présente, malgré son travail, mais aussi malgré la déferlante de haine qu'elle se prend quotidiennement. Je trouve ça très courageux de sa part et ça se doit d'être salué. 

     

    Les vidéos

         J'ai décidé de vous partager directement certaines de ses vidéos que je trouve vraiment géniales. Bien sûr, ce n'est qu'une petite sélection, elle en a des centaines, mais en voici quelques-unes. Sur les questions militantes, ces derniers temps elle en fait un peu moins dû au fait que ce genre de vidéos entraîne toujours beaucoup de négativité dans les commentaires, mais en voici quelques-unes vraiment utiles : sur l'idée du "racisme anti-blanc", sur la sapio-sexualité, sur l'idée du développement personnelle en parallèle avec la lutte sociale, l'idée que le veganisme est individualiste, aller plus loin: Griezmann et le black face. Sur le féminisme, il y en a tellement, je vous dirai de regarder en priorité les podcasts un & deux (j'attend avec impatience le troisième), the fear of being a bad feminist, l'idée de la misère sexuelle des hommes, réponse à Catherine Deneuve. Et enfin ces derniers temps elle a fait beaucoup de vidéo sur la littérature et je vous conseille de les regarder, je suis beaucoup de booktubeuses, mais elle offre un contenu vraiment différent et varié et encore une fois avec une réflexion derrière. Je pourrais vous partager pleins d'autres vidéos, mais ça fait déjà beaucoup pour vous, donc je vais m'arrêter là. J'espère vraiment que vous lui laisserez une chance en allant voir ses vidéos, et si vous les aimez elle propose encore plus de contenu sur son Patreon! 

    Pin It

    votre commentaire
  • Commençons par le nom de cet article et de la chaîne que je vais vous présenter. Il peut peut-être vous gêner, voire vous mettre carrément mal-à-l’aise. Et si il vous rebute, ne vous inquiétez pas, dans peu de temps, vous aller l’adorer, pour finalement être un peu triste en vous rendant compte qu’en ce début d’année scolaire (qui était il y a un mois, oui, je sais), il a changé pour devenir « Parlons peu…mais parlons ». Mais bon on aime bien le nouveau nom, et ça ne changera rien au contenu et à votre amour pour cette émission.

    Parlons donc maintenant de pourquoi cette chaîne/émission YouTube est absolument géniale et l’une de mes préférées de toutes.

    Le principe est simple : parler de sexe (et maintenant plus largement amour, maladies, corps etc..) sans tabou, de manière simple, pas vulgaire et claire. Si vous vous posez des questions que vous considérez un peu gênantes, aller voir ces vidéos, elles y répondront peut-être, sans vous mettre mal-à-l’aise.

    Bon c’est un peu le bordel dans mes pensées du coup je vais essayer de vous organiser ça de manière un peu scolaire. Voici donc les 4 raisons principales, sans ordre particulier, pour lesquelles « Parlons peu...mais parlons » est fantastique.

    • Le format

    Les vidéos sont très courtes, elles dépassent rarement (voire jamais) 8 minutes et suivent une construction précise (sauf cas exceptionnels). Les génialissimes (je pèse mes mots, si si j’vous jure, j’y reviendrait) Maud Bettina-Marie et Juliette Tresanini présentent un thème autour du sexe, en discutent entre elles puis un invité pose une question (souvent un autre vidéaste) auxquels elles répondent tant bien que mal, il y a un petit « le saviez-vous » en dessin et une conclusion avec l’invité qui vient sur le plateau. C’est bien construit, propre, la réalisation est super, c’est agréable à regarder, et en si peu de temps, vous prenez un grand plaisir à suivre la vidéo et vous apprenez des choses.

    • Les « présentatrices » et l’humour

    Si j’ai mis ces deux « éléments » ensemble, c’est qu’il sont difficilement dissociables. Les comédiennes/humoristes/vidéastes Juliette Tresanini et Maud-Bettina Marie sont géniales. Vraiment et elle me font mourir de rire, littéralement. Il n’y a pas une seule vidéo pour laquelle je n’ai pas souri. Elles se sont toutes les deux construites des personnages qui s’affirment au fur-et-à-mesure de l’émission et on retrouve à chaque fois des private jokes (raisons pour lesquelles je vous conseille de les regarder dans l’ordre). Et ça donne de la légèreté aux vidéos, un côté très ludique, loin de la vidéo barbante qui vous explique comment on fais les bébés en faisant bien attention à ne pas choquer. En parlant de ça…

    • Le sujet

    Comme je l’ai dit, les sujets tournent principalement autour du sexe. Et la démarche est très intéressante : c’est fait de manière désinvolte, sans tabou mais sans pour autant être vulgaire. Elles en parlent comme quelque chose de normal, de naturel, et pas comme quelque chose de grave qui gêne. Regarder ces vidéos désacralise le sexe sans pour autant le vulgariser non plus. C’est génial, parce que, vous apprenez des choses, d’abord, et ensuite, vous n’avez pas l’impression de faire quelque chose d’interdit en regardant ces vidéos. Et ça vous apprend aussi que vous êtes normaux. Que les questions que vous vous posez là-dessus, d’autres se les sont déjà posés, et qu’elles n’ont pas à être gênantes.

    • Le message

    Je pense que c’est très intéressant que ce soit des femmes qui en parlent, parce que ça invite les filles à ne pas considérer la question de la sexualité comme une chose à laquelle elles ne doivent pas penser, pas réfléchir, ou comme un tabou. Et puis elles parlent de choses, notamment sur la sexualité féminine, qui sont considérées comme taboues de manière générale comme les règles, la masturbation féminine… Ce qui renforce ce que je disais plus tôt. Et enfin ça montre que les femmes peuvent parler de sexe, sans que ce soit suggestif, que ça signifie que ce soit des filles faciles, sans que ce soit gênant. Le fait qu’elles aient des invités hommes va dans le même sens : les femmes et les hommes peuvent parler de sexe ensemble sans gêne et même avec humour et sans être vulgaire. Ça a l’air simple comme ça et complètement évident mais ça ne l’est pas pour tous, pas dans tous les milieux sociaux ni même dans toutes les sociétés. Et je trouve ça important de le rappeler.

    Enfin, tous les conseils qu’elles donnent sont très vrais, très intelligents et très importants dans beaucoup de cas. C’est parfois des petites choses qui paraissent toutes simples mais qui sont en fait très importantes à garder en tête.

    Bref, j’arrête là mes louanges et vous laisse apprécier par vous même le bijou.

    (Elles sont trop cool) (Regardez les toutes)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique